La synthèse du CSE du 30 juin

Point social 2022

L'effectif de l'établissement est de 1319 personnes à fin Juin. Depuis le début de l'année, cela représente 28 personnes supplémentaires (61 entrées et 33 sorties), y compris les alternants.

Les indicateurs Covid commencent à remonter (taux d'incidence > 1). Continuez à être vigilants pour vous et vos proches en cette période estivale.

Surcharge critique de l'activité de l'établissement

De nombreuses alertes liées à la charge nous remontent en provenance de tous les services.

Vos élus ont interpelé la direction sur les risques de dégradation de la qualité du travail et surtout de l'épuisement et de la santé des salariés.

Nous avons demandé plus d'embauche pour mieux répartir le travail, d'obtenir d'EDF de vrais arbitrages permettant un travail de qualité et enfin de pleinement reconnaitre les efforts réalisés par les équipes.

Un département à la dérive : IBTMO

L'ensemble des utilisateurs en interface avec IBTMO s'inquiète de sa capacité à traiter le volume d'activité en forte augmentation (de plus en plus de jeux d'outillages à suivre et à maintenir dans un contexte de charge croissante en permanence) alors que les effectifs se réduisent. Tout repose sur quelques personnes qui s'épuisent.

 Au-delà du remplacement des salariés mutés ou démissionnaires, il est urgent de redimensionner les équipes pour répondre au besoin et de recruter en conséquence.

Visite CSSCT sur FA1

La CSSCT s'est rendue sur le chantier RGV pour une revue des conditions de travail bureaux, ateliers et ZC.

 Vos élus ont été consternés par les écarts entre les communications émises par la direction (tout va bien) et la réalité du terrain (absence de vestiaires et sanitaires à l'atelier froid, pas de vestiaires pour les bureaux, aucune anticipation des contraintes Everest, …). Un CR détaillé est en préparation pour que la direction mette en place les mesures correctives nécessaires.

Proximité : des sujets qui se dégradent

Traitement des heures supplémentaires au sièges : Il est rappelé que les heures supplémentaires faites à la demande de la hiérarchie doivent être payées indépendamment du niveau du compteur CHV.

Travail du week-end : Rappel, il n'est pas possible de travailler plus de 6 jours consécutifs, même dans le cadre d'une astreinte, quel que soit le lieu de travail (site, siège, télétravail, …).

Respect des collaborateurs et des accords : Les intervenants sont des salariés comme les autres et le respect des accords doit rester la priorité de tous. Leurs managers sont tenus de répondre à leurs sollicitations avec la même réactivité qu'ils exigent de leurs collaborateurs. La QVT s'applique pour tous.

Travail au-delà du forfait 212j en 2021 pour les cadres : La direction nous a informé du paiement des journées majorées sur le mois de Juin. Pensez à bien vérifier votre situation et la justesse du traitement.

 Continuez à nous faire remonter vos difficultés que nous puissions les traiter.

Toujours pas de nouvelles sur :

  • Ikms pour véhicules électriques
  • Conditions SZ et HPC
  • Formalisation des demandes de retour weekend mensuel
  • Organisation d'un système centralisé de gestion logistique (formations, habilitations, missions, accès sites, …)

 Nous continuerons à suivre ces sujets de près.

Pour la suite

La prochaine réunion ordinaire du CSE est prévue le 21 Juillet 2022.

Pour plus d'information consultez les élus du CSE.

Rédaction : Frédéric Dugleux - Carl Fraselle – Emmanuel Roulland - Philippe Juppet.

CSE Framatome Chalon Sully
www.cseframatomechalon.fr